Inscription Newsletter
FaceBookTwitterEn

ÉDITO

C’est le parfum du pays, le parfum de la fête, le parfum de notre enfance.

À Bruxelles, dès la gare du Midi, l’odeur de gaufre vous saute aux narines. Un parfum qui s’insinue, une douceur qui rassasie.

Aux Doms, nous programmons des spectacles qui diffusent des questions de sens et nourrissent, de mots, d’images, d’émotions, de rire. 9 spectacles, choisis parmi 140 propositions, qui témoignent de l’impressionnante vitalité des équipes artistiques de Wallonie-Bruxelles. Malgré le manque de moyens de plus en plus criant, elles ne cessent d’inventer et réinventer des formes scéniques réjouissantes, elles interrogent leur monde, notre monde, multiplient les regards, osent aborder tous les sujets avec humanité, et souvent un sourire en coin.

Cette année, pour la première fois, nous défendrons aussi des projets incompatibles avec le format du Off. Notre jardin, parmi les nombreuses rencontres, lectures et autres événements qui l’animent, deviendra pour deux journées un salon d’artistes baptisé Grand Angle.

Et s’ouvre, en juillet, une Belle Saison qui envahira la France pour affirmer les richesses de la création pour le jeune public. Les Doms s’y associent avec enthousiasme. Voilà de quoi flatter ceux qui ont du flair et rassasier les gourmands!”

Isabelle Jans, Hervé d’Otreppe et l’équipe des Doms


Vitrine de la création contemporaine en arts de la scène en Wallonie-Bruxelles, le Théâtre des Doms accompagne toute l’année les artistes belges (mais pas que!) dans la circulation de leurs œuvres, dans un esprit de service public. L’équipe du Théâtre des Doms est solidaire des artistes et techniciens belges et des intermittents français en lutte pour un statut digne et adapté aux réalités de la création.

L’intermittence du travail pourrait bien, à l’avenir, sortir du milieu artistique pour se généraliser. Le combat des artistes est aussi un laboratoire de l’emploi. Nous pouvons assurer des conditions de vie décentes aux salariés de demain en étant vigilants aujourd’hui.