Le festival 2017 billeterie en Ligne Inscription Newsletter
FaceBookTwitterEn

TABULA RASA

Festival de Liège


Théâtre
Du 6 au 26 juillet
Relâches les 12 et 19
19h35
Durée : 1h



Tantôt drôle, tantôt grinçant, Tabula Rasa parle de la place qu’occupe chacun d’entre nous au sein de la famille, d’un groupe social et de la société dans son ensemble. Au centre du plateau la table familiale autour de laquelle les protagonistes se réunissent et se situent dans la géopolitique de l’intime et du groupe… jusqu’au jour où naît le besoin de faire table rase.

Tout a commencé autour d’une table.
Comme souvent débutent les histoires de famille. Et les histoires de famille se ressemblent toutes. Et pire même, elles se répètent. Ça, c’est une chose qu’on ne s’explique pas.
Quatre acteurs, accompagnés d’une mystérieuse narratrice, dressent sous nos yeux sur un mode tantôt grinçant, tantôt drôle, une multitude de tables familiales. Des tables de repas, des tables de rencontre, de réunion, de travail… Chacune d’entre elles questionne à sa façon la place que l’on occupe au sein de la famille, mais aussi, plus largement, au sein du groupe et de la collectivité.

« Tabula Rasa, amenez vos parents !
Vous vous reconnaîtrez dans Tabula Rasa. Ou, à tout le moins, une sœur, un beau-frère, une grand-mère, puisqu’il est toujours plus facile de reconnaître les torts des autres. La matière de cette première création de Violette Pallaro, c’est cette satanée famille, à la fois havre rassurant qui nous définit tous, et creuset des passions les plus sanguines, des frustrations et des non-dits. (…)
Ce pourrait être glauque et pourtant, on rit souvent aux éclats, peut-être pour oublier les ressemblances troublantes avec nos propres nœuds. Enlevée, déjantée, parfois absurde, la mise en scène soigne chaque détail des accessoires, des costumes, pour camper un milieu social ou soutenir le jeu très contrasté des acteurs. L’effet est grinçant et perturbant. Impossible de ne pas sentir le déterminisme qui fabrique des personnalités, qui modèle des comportements pour correspondre aux rôles assignés par la structure familiale. On en ressort avec le sourire mais inquiet tout de même de toutes les erreurs inconscientes que l’on est peut-être en train de perpétuer. Un conseil, n’y emmenez pas vos enfants sous peine de subir leurs reproches. Emmenez-y plutôt vos parents. »
Catherine Makereel, Le Soir, 2 février 2017.

« Famille tu nous les casses !
C’est une première création prometteuse de Violette Pallaro, sur un sujet inépuisable et casse-gueule, parce que trop souvent traité : la famille. Mais une scéno simple et intelligente de Vincent Lemaire met en valeur le texte de la metteuse en scène/autrice Violette Pallaro, retravaillé par 4 superbes comédiens, qui ont tous leur moment de grâce. (…) Un spectacle qui démarre en douceur pour y aller crescendo, mêlant rire et larmes, passion et distanciation. Un premier projet prometteur, qui mérite de tourner. »
Christian Jade, www.rtbf.be, 9 février 2017.


Mise en scène : Violette Pallaro
Écriture : Violette Pallaro, avec la complicité des comédiens
Jeu : Laura Fautré, Clément Goethals, Thierry Hellin, Lara Persain
Scénographie : Vincent Lemaire
Création lumières : Xavier Lauwers
Création sonore : Félix Mulhenbach
Arrangements vocaux : Fabian Fiorini
Direction vocale : Alberto Di Lena
Régie lumières et plateau : Hadrien Jeangette et Baudouin Lefebvre
Conseil dramaturgique : Mathias Simons
Assistanat à la mise en scène : Alfredo Canavate

Coproduction : Festival de Liège, Théâtre National Wallonie-Bruxelles et Mars, Mons Arts de la Scène.
Avec le soutien de Théâtre et Publics, du Théâtre des Doms à Avignon et du Théâtre de la Cité à Marseille dans le cadre du projet «Résidence croisée-Écritures du Réel» et de la SACD.
Avec l’aide du Théâtre du Public et du Centre Culturel des Riches Claires.
Un projet développé et soutenu dans le cadre de la Chaufferie-Acte1/Liège. 


:: CONTACT ::
Charline Hamaite / Festival de Liège
+32 (0)4 343 42 47 / info@festivaldeliege.be 
www.festivaldeliege.be