Le festival 2016 billeterie en Ligne Inscription Newsletter
FaceBookTwitterEn

Théâtre des Doms 2001>2011: le voyage d'une décennie

Le Théâtre des Doms -ambassade artistique, comptoir public d'une communauté créative, maison de cultures, espace d'accueil et d'échanges- s'affirme depuis son ouverture en Provence à l'été 2002 comme une villa "d'hôte et de relais".
Dédiée à toutes les expressions artistiques et dynamiques culturelles, soucieuse de ses relations de voisinage et de coopération, attentive à susciter la curiosité à l'égard de la Belgique francophone.

Dix années d'un modèle particulier, initié par un gouvernement et animé par une association dans un esprit de service public, sont racontées par de multiples partenaires: artistes, professionnels, spectateurs, journalistes, éditeurs, équipe de direction, sociologue, haut fonctionnaire... Un exemple d'action culturelle qui mérite qu'on s'y attarde en un faisceau de regards!

Ouvrage publié par Présence et Action Culturelles (PAC)

En vente au prix de 20 €

> Librairie La Mémoire du Monde - Avignon
> Librairie Les Genêts d'or - Avignon
> Librairie de la Chartreuse - Villeneuve lez Avignon
> Au Théâtre des Doms
> Sur le site des Editions de l'Attribut
> Sur les sites de librairies en ligne...
> Points de vente en Belgique : nous consulter

 

 

 

Philippe Grombeer, entre le doute et l'enthousiasme


Pendant dix ans, Philippe Grombeer est identifié et apprécié en France en tant que directeur du "théâtre belge à Avignon". Une façon sympathique de nommer le Théâtre des Doms, dont le financement relève de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Pour ceux qui l'ont connu en action en Belgique, il symbolise aussi la réussite du projet des Halles de Schaerbeek, un lieu multidisciplinaire dont il a été l'animateur/directeur durant près de trois décennies.

Mais comment en est-il arrivé là ? Par quels chemins tortueux les hasards de la vie l'ont-ils mené d'une enfance africaine au Festival d'Avignon ? C'est ce qu'il nous raconte dans cet entretien convivial où, malgré sa légendaire discrétion, il dévoile des aspects méconnus de son parcours et de sa personnalité toujours en proie au doute mais jamais au point de renoncer à l'action.

On y retrouve le passionné de dialogues, donc de voyages ; l’activiste préférant additionner les projets et occupations que s’imposer des ruptures ; le « passeur de culture » curieux et passionné ; et enfin l’hédoniste enthousiaste oscillant entre une certaine attirance pour l’oisiveté et un engagement quasi militant.

Et on referme le livre en se disant que ce parcours singulier pourrait bien être finalement emblématique de toute une génération de travailleurs socioculturels nés juste après la guerre 40-45 et nettement influencée par les importantes remises en question qui ont accompagné les événements de mai 68.

Emile Lansman

 

En vente au prix de 10 €

> Au Théâtre des Doms
> Sur les sites de librairies en ligne...