Le festival 2017 billeterie en Ligne Inscription Newsletter
FaceBookTwitterEn
© Robert Buy

DO YOU WANNA PLAY ?

Théâtre-Musique-Danse – Tout public dès 16 ans / Sortie de résidence
Dans le cadre de Festo Pitcho
Bad Ass Cie

MARDI 4 AVRIL À 19H


Comment les adolescents et les jeunes adultes se comportent-ils avec les réseaux sociaux? Et lorsque cette habitude les amène à se confronter à la pornographie, à la manipulation émotionnelle, aux pervers... Quelles sont leurs réactions? Y plonger par curiosité? Ont-ils mis en place des moyens de défense? Ont-ils les outils pour dénouer les dangers? Quels sont les nouveaux comportements, habitudes, langages liés à cette connexion qui occupe la majorité de leur temps?
La résidence sera l'occasion de rencontrer de jeunes lycéens et jeunes adultes du Conservatoire. Leurs témoignages permettront d’ajuster le texte, le rendre plus juste, correspondre au mieux à leur réalité. Un texte à mettre en musique, en danse avec les musiciens-compositeurs.
À la fin de la résidence, une lecture envisagée sous la lumière de ces différents points de vue soulevés lors des ateliers.

Autrice et metteur en scène : Sylvie Landuyt
Assistante : Lisa Cogniaux
Musiciens : Ruggero Catania et Fabian Fiorini
Comédienne et danseuse : Gaëlle Gillis

Coproduction : Le Manège.Mons et le KVS.


En résidence du 26 au 31 mars
Présentation de fin de résidence le mardi 4 avril à 19h + Pique-nique partagé
Entrée libre uniquement sur réservation > Jauge limitée (04 90 14 07 99)

--------------------------------------
Sortie de résidence et pique-nique partagé - Mode d’emploi
L’entrée est libre pour tous les curieux, les amateurs et les bienveillants.
Le public qui veut prolonger l’expérience, apporte de quoi grignoter (sucré et/ou salé), nous offrons les boissons!
Après la présentation: échanges avec les artistes et partage de repas.
Réservation souhaitée.

--------------------------------------

3 questions à la Cie :
Où en êtes-vous de votre parcours artistique ?
J'ai été actrice, j'ai joué. Pas mal.
Jouer? Plutôt l'impression de poser un acte après l'autre.
Ce besoin de me mettre en action, je l'ai vite ressenti.
 Je me suis alors inscrite dans le monde en écriture, en ateliers dans des endroits où le théâtre n'était pas une évidence en soi.
Partir à la rencontre de l'autre, partager des bouts de vie avec le théâtre comme prétexte.
J'ai enseigné. Pas mal. J'enseigne toujours. Je suis aussi directrice du département théâtre à Arts². Une école qui me va bien. Une école où différentes disciplines se rencontrent, se croisent.
J'aime l'idée de créer et de mélanger les disciplines: l'écriture, la mise en espace, les corps en mouvement, la musique.
J'écris non seulement les mots mais les mouvements dans l'espace. Les histoires que je sculpte sont teintées de différents médias.

Résider aux Doms, pour trouver quoi ?
Résider aux Doms est un moment de réflexion, une possibilité de confrontations entre le texte et la réalité, une première occasion de faire entendre les mots, de partager, de se poser pour remodeler, affiner, et peut-être même de trouver le bon axe.

L’art au quotidien, c’est comment ?
L'art au quotidien, c'est faire attention à l'autre, au monde qui nous entoure, regarder en détails, entendre les murmures, ce qui se dit entre les mots, pouvoir tout oublier pour recommencer.