Le festival 2017 billeterie en Ligne Inscription Newsletter
FaceBookTwitterEn

Décris-Ravage

Adeline Rosenstein

Théâtre-conférence / en partenariat avec La Garance

Vendredi 15 décembre à 19h à la Garance (Cavaillon)


Un spectacle documentaire pour démêler l'indémêlable question de la Palestine.


Session de rattrapage pour ceux d'entre vous qui n'auraient pas vu ce spectacle que nous avons présenté aux Doms en juillet 2016.

Ce spectacle est né à la suite d’entretiens entre la créatrice et des artistes occidentaux d’âges différents ayant vécu quelques mois en Israël ou en Palestine, à différentes époques. Confronter ces entretiens à des extraits de pièces de théâtre historiques en arabe traitant des mêmes événements mais dans une perspective qui ne soit pas européaniste. Démêler puis refaire le nœud de "ce qui a bien pu se passer pour qu’on en arrive là" exige de la patience. Nœud gros de plus de cent ans. Éviter les mots qui provoquent les réactions violentes, rayer les sarcasmes, débusquer les termes qui découragent, qui tendent au lieu de délier.

 

Décris-Ravage retrace l’histoire des retrouvailles, à partir de 1799, entre l’Occident et un territoire peuplé aux enjeux imaginaires infiniment grands, Israël / Palestine / Terre Sainte. Entre théâtre documentaire et conférence inattendue, mêlant sources historiques, témoignages, œuvres de dramaturges arabes, Adeline Rosenstein y décrit autant deux-cents ans d’Histoire palestinienne que les liens anciens entre l’Europe et cette partie du monde arabe. Rappelant une histoire en grande partie méconnue. Décris-Ravage ausculte ainsi à la fois une situation donnée et les manières de transmettre l’histoire, déjouant les simplismes partisans et reliant à nouveau inventivité et lucidité contre l’hystérie et le passé réifié, mis au service de la violence.

 

«Un feuilleton bluffant d’originalité et d’intelligence sur la question du conflit israélo-palestinien.»?
Gilles Renault - Libération

 

«La spécificité de Décris-Ravage dans sa simplicité, sa vitalité, son intelligence et son efficience théâtrales, de la pertinence de sa forme pour l’entreprise de compréhension qui est la sienne. (…) Cette part de restitution est essentielle: elle permet un ludisme théâtral qui n’a rien d’une ironie ou d’une esquive mais dont l’humour, la mise à distance et le plaisir sont les moyens d’une ressaisie, d’une entreprise d’enquête et de compréhension au présent.»?Christophe Triau - Alternatives Théâtrales

 

Le spectacle est constitué de 6 épisodes de 30 minutes avec pauses entre chaque épisode.

 

Textes (écrits ou recueillis) et mise en scène: Adeline Rosenstein
Jeu: Olindo Bolzan, Léa Drouet, Isabelle Nouzha, Céline Ohrel, Adeline Rosenstein et Thibaut Wenger
Scénographie: Yvonne Harder
Lumière: Caspar Langhoff
Son: Andrea Neumann
Regards scientifiques : Jean-Michel Chaumont, Henry Laurens, Julia Strutz, Tania Zittoun

 

Production Little Big Horn.

Partenaires Festival Echtzeitmusik (Berlin), Auslandberlin, Festival Premiers-Actes (Husseren-Wesserlin), Théâtre Océan Nord (Bruxelles), Centre de culture ABC (La Chaux-de-Fonds), Centre culturel André Malraux (Scène nationale, Vandoeuvre-lès-Nancy), Théâtre de la Balsamine (Bruxelles).

Soutien Fédération Wallonie-Bruxelles, Cocof, WBI.

Tarifs La Garance (lagarance.com)